Automate, intelligence artificielle,
robot sapiens, cybernétique, transhumanisme,
androïde, cyborg, humanoïde, robot biologique, ...
Fri 24/10/2003
(Source : vitamins.net)

défenseur de la santé naturelle

Cher défenseur de la santé naturelle,

Saviez-vous que la législation européenne et internationale propose :

¨ d'interdire la vente libre de plus de 300 composants naturels

¨ de réduire le dosage de nutriments " approuvés " à des quantités qui
les rendront inefficaces

¨ d'interdire les traitements à base de plantes pour la seule raison
que leur utilisation ne remonte pas à plus de 30 ans

¨ d'interdire toutes déclarations concernant l'efficacité de
nutriments dans le traitement de maladies

¨ de donner aux gouvernements le droit de reclasser les traitements
naturels inoffensifs et efficaces comme médicaments - selon leur bon vouloir

Nous devons arrêter cela, voilà comment !

(Veuillez vous rendre à la fin de ce mail si vous avez déjà pris
connaissance de ces problèmes.)

2002 a été marquée par de nombreux progrès dans la démonstration
scientifique de l'efficacité des traitements naturels. Cette année, non
seulement des chercheurs impartiaux ont publié des articles qui attestent
les puissantes propriétés curatives de ces substances naturelles sans effets
secondaires, mais l'Association Médicale Américaine, infestée par
l'industrie pharmaceutique, et l'Organisation Mondiale de la Santé ont été
forcées d'admettre leurs propriétés salubres.

Cette acceptation croissante des traitements naturels est le résultat direct
de la publication par le Dr Rath des résultats de ses recherches
révolutionnaires en matière de traitement naturel du cancer dans le courant
de cette année et de son ouvre constante de pionnier dans le domaine des
maladies cardio-vasculaires, pour laquelle il a obtenu les premiers brevets
de thérapie naturelle au monde.

Le 8 mars 2002, après validation complète, le Dr Rath a annoncé sa percée
dans le traitement naturel du cancer dans le plus grand journal au monde,
USA Today. Dans les semaines qui ont suivi, l'organisation mondiale de la
santé a publié un rapport
(http://www.who.int/hpr/nutrition/ExpertConsultationGE.htm) contenant la
déclaration suivante :

" La nutrition commence à être connue comme un facteur déterminant
modifiable majeur des maladies chroniques, des preuves scientifiques
soutenant de plus en plus l'avis que des modifications apportées au régime
ont des effets puissants, négatifs comme positifs, sur la santé pendant
toute la vie. Plus important, les corrections alimentaires peuvent non
seulement influencer la santé actuelle, mais déterminer si un individu va
développer ou non des maladies comme le cancer, une affection
cardio-vasculaire et le diabète, bien plus tard dans son existence. "

Tout au long de cette année, de nombreuses nouvelles études ont été publiées
dans des journaux et magazines attestant l'efficacité des traitements
naturels dans la thérapeutique de maladies répandues comme les affections
cardio-vasculaires et le cancer. Evénement peut-être le plus significatif,
toutefois, la déclaration de l'Association Médicale Américaine publiée le 19
juin 2002 (http://jama.ama-assn.org/issues/v287n23/abs/jsr20001.html). Après
plus de 20 ans de dénégation catégorique et d'opposition absolue, l'AMA a
enfin annoncé que la santé de chaque citoyen adulte des Etats-Unis tirerait
profit de la prise quotidienne d'un complément vitaminé.

SANS LE TRAVAIL REVOLUTIONNAIRE DU DR RATH DANS LE DOMAINE DE LA SANTE
NATURELLE, RIEN N'AURAIT ETE POSSIBLE.

Toutefois, ceux d'entre nous qui exercent le droit fondamental de l'homme de
préférer des traitements inoffensifs, efficaces et sans effets secondaires
aux médicaments pharmaceutiques toxiques et parfois mortels ne peuvent se
permettre d'être satisfaits. Oui, nous avons remporté quelques victoires,
mais le combat continue de faire rage sur de nombreux fronts.

La Commission Européenne, influencée par le lobbying concerté du " business
pharmaceutique de la maladie ", poursuit sa campagne législative visant à
interdire tout accès aux traitements naturels. Ignorant plus de 600 millions
de voix enregistrées de manière démocratique, en faveur des thérapies
naturelles, le programme suivant a été mis en place:

¨ la Directive sur les compléments alimentaires qui retirera plus de
300 composants de la vente libre et réduira le dosage des nutriments "
approuvés "à des quantités qui les rendront inefficaces pour la plupart.

¨ la Directive sur les médicaments traditionnels à base de plantes qui
retirera des traitements à base de plantes inoffensifs et efficaces de la
vente libre dans l'Union européenne, pour la seule raison qu'ils ne sont pas
utilisés depuis plus de 30 ans, même s'ils sont utilisés avec succès dans
des pays non-européens depuis 30 ans ou plus.

¨ le Règlement en matière de demandes de remboursement des frais
médicaux. Les déclarations concernant l'efficacité de nutriments, "
pré-approuvées " par la Commission Européenne, seront exclues de ce
réglement, elles seront homogènes et n'auront aucune réelle signification.

¨ des amendements à la Directive sur les médicaments qui donneront aux
Agences Nationales des Médicaments le droit de reclasser des traitements
inoffensifs et efficaces à base de nutriments comme médicaments - à volonté.
Ce droit implique que N'IMPORTE QUEL traitement naturel peut être retiré de
la vente immédiatement, même si ces traitements sont en fait déjà régis par
une autre législation, parfois depuis des années. En d'autres termes, la loi
sur les médicaments prendra le pas sur la législation relative à la santé.

Plus grave encore, le travail conjoint de l'Organisation des Nations-Unies
pour l'alimentation et l'agriculture et de la Commission du Codex
Alimentarius de l'OMS (http://www.codexalimentarius.net/). Le Codex compte
appliquer des règles similaires à celles de l'UE concernant les compléments
à base de vitamines et minéraux (restriction des dosages à des quantités
inefficaces) dans tous les états membres des Nations Unies dans le monde.
Alors que les règles du Codex sont conçues comme des règlements à suivre par
les états membres, les conséquences de toute non-conformité sont tellement
radicales (sanctions commerciales, restrictions des crédits et embargos
commerciaux) que tous les états membres des Nations Unies les respecteront
probablement à la lettre. Les règles du Codex sont dès lors souvent plus
efficaces que les lois nationales. La prochaine réunion de la Commission du
Codex, qui visera à servir ces objectifs et à protéger par là les marchés
financiers de l'industrie pharmaceutique dont elle est l'esclave, se tiendra du 4 au 8 novembre de cette année
derrière les fils barbelés du bâtiment du BgVV (Institut Fédéral pour la
Protection de la Santé des Consommateurs et la Médecine Vétérinaire) à
Berlin.

Grâce à votre formidable soutien l'an dernier, lors de la campagne d'e-mails
et à la réunion de protestation à Berlin, la Commission du Codex a été
contrainte de suspendre ses projets d'interdiction des vitamines et minéraux
dans le monde. Toutefois, ces projets sont de nouveau à l'ordre du jour
cette année et le Codex ne veut prendre aucun risque. Deux études de très
grande envergure financées par l'industrie pharmaceutique ont été publiées
cette année. Elles encouragent l'utilisation accrue des médicaments et
descendent en flammes les traitements naturels. Ces deux études
(http://www.ctsu.ox.ac.uk/~hps/ et
http://news.independent.co.uk/uk/health/story.jsp?story=341747) affirment
que les statines sont " la nouvelle aspirine " et devraient être prises par
bien plus de gens et la première étude est parvenue à la conclusion que "
les vitamines sont inutiles " pour traiter la maladie. Les acolytes de
l'industrie pharmaceutique dans les médias ont fait en sorte que ces
rapports soient bien plus largement couverts que tout ce qui a trait aux effets réels des
traitements naturels sur la santé et, par conséquent, l'observateur
occasionnel pourrait être excusé de penser que les statines fonctionnent
alors que les vitamines non. Dommage que les médias aient oublié de
mentionner que les statines tuent et que, si leur consommation augmente, le
nombre de morts augmentera aussi. Enfin, pensez aux profits pour le cartel
pharmaceutique... et aux revenus publicitaires pour les médias.

Cette campagne de promotion de médicaments tueurs au détriment de
traitements naturels salvateurs a bénéficié du soutien de l'Organisation
Mondiale de la Santé la semaine dernière. Son Rapport 2002 sur la santé dans
le monde (tous les détails sont disponibles sur
http://www.who.int/mediacentre/releases/pr83/en/) répétera le dogme que les
statines sont la clé de la santé et du bonheur futurs des populations -
mais ne mentionnera pas le fait qu'elles provoquent des fontes musculaires,
des lésions au foie et la mort. Après tout, ils ne veulent pas décevoir
leurs amis du cartel pharmaceutique, n'est-ce pas ?

Ainsi, amis et partisans, le moment est de nouveau venu pour vous de "
défendre les barricades " ! De plus en plus de personnes dans le monde
utilisant des traitements naturels inoffensifs, efficaces et sans effets
secondaires qui deviennent un élément vital de leur programme personnel de
soins de santé - et cessant d'utiliser des médicaments pharmaceutiques - les
intérêts financiers du " business de la maladie " exigent que l'industrie
essaie de se protéger de cette menace pour ses marchés. Elle le fait en
influençant les décideurs dans le monde, les incitant à promouvoir des
législations qui, à la fois, interdiront à tout jamais les traitements
naturels et d'autre part soutiendront encore les ventes de médicaments
pharmaceutiques. Les champs de destruction deviennent ainsi de plus en plus
vastes et s'étendent dans un nombre croissant de pays.

Nous devons arrêter cela.

Vous pouvez y participer de deux manières.

Premièrement, en écrivant une lettre personnelle à tous les délégués du
Codex demandant :

¨ Le retrait immédiat de toutes les règles/législations qui touchent
d'une manière ou d'une autre la vente libre de traitements naturels dans le
monde.

¨ L'introduction de règles/législations qui favorisent activement
l'utilisation répandue de thérapies naturelles dans les programmes de santé
publique de tous les pays membres des Nations Unies.

¨ La suppression immédiate de toutes les règles/législations des codes
qui encouragent l'utilisation de médicaments pharmaceutiques lorsqu'un
traitement naturel plus inoffensif et plus efficace est disponible (par
exemple pour traiter l'hypertension, les affections cardio-vasculaires ou le
cancer).

FAITES-LE MAINTENANT !
Le site web www.dr-rath-foundation.org propose un programme de 100 kb à
télécharger qui vous permettra d'envoyer votre lettre personnelle par e-mail
à tous les membres de la Commission du Codex Alimentarius. Cela ne vous
prendra que quelques clics !

Deuxièmement, en vous inscrivant pour assister à notre congrès anti-Codex à
Berlin le 2 novembre et à notre réunion de protestation à l'extérieur du
bâtiment du BgVV le 4 novembre.

Appréciant le droit fondamental de l'homme de choisir librement la manière
de prendre soin de sa santé, vous vous devez et vous devez à votre famille
de protéger ce droit en écrivant ces lettres maintenant - et en transférant
cet e-mail à toutes les personnes de votre carnet d'adresses qui peuvent
agir de même.


Merci de votre soutien.

A bientôt à Berlin - Make Health Not War !

 D'autres articles archivés 
< Précédent| |Suivant >