humanoides.free.fr
humanoides.free.fr
L'analogie en l'homme et la machine pensante
Tue 16/10/2007

La rumeur, plus puissante que les faits

Agence France-Presse
Chicago

La rumeur serait plus puissante que les faits avérés pour déterminer l'opinion d'une personne, même si cela contredit ce qu'elle a constaté de ses propres yeux, révèle une étude publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Les chercheurs allemands à l'origine de cette étude publiée lundi, ont analysé la façon dont les rumeurs concernant la réputation d'une personne influaient sur le comportement des autres envers elle.

Pour ce faire, ils ont étudié le comportement de 126 étudiants jouant à des jeux vidéos avec des partenaires ou adversaires anonymes.

Chacun d'entre eux s'est vu allouer une enveloppe de 10 euros, à distribuer à ses partenaires à chaque étape du jeu.

Au fur et à mesure de l'évolution du jeu, les participants se sont vus distribuer des notes au sujet du comportement des autres joueurs au cours des tours précédents, en particulier concernant leur générosité.

Les joueurs ayant lu des choses positives sur leurs partenaires les ont récompensés financièrement, suggérant que la rumeur avait un fort impact sur leurs décisions.

Mais les chercheurs ont aussi fourni aux joueurs une liste des actions réelles de leurs partenaires pendant les premiers tours du jeu, accompagnée de rumeurs qui contredisaient les faits.

Étonnamment, dans ce cas, les décisions des étudiants semblaient être basées sur les rumeurs plutôt que sur les faits avérés.

«Les gens sont indûment influencés par la rumeur, même si cela contredit ce qu'ils ont vu», a expliqué Ralf Sommerfeld, chercheur à l'Institut Max-Planck en Allemagne.

Selon lui, la rumeur est perçue comme fiable parce qu'elle s'est avérée au fil du temps être un outil utile de collecte d'informations.


 D'autres articles archivés 
< Précédent| |Suivant >