humanoides.free.fr
humanoides.free.fr
L'analogie en l'homme et la machine pensante
Wed 28/04/2004
(Source : radio-canada.ca)

Ordinateurs microscopiques dans des tissus vivants

L'équivalent de mille milliards de disques pourrait être entreposer dans quelques dizaines de grammes d'ADN séché.

Des scientifiques israéliens du Weizmann Institute ont mis au point un ordinateur microscopique qui, placé à l'intérieur de tissus vivants, peut procéder à des diagnostics et administrer des traitements.

Cet instrument révolutionnaire pourrait éventuellement aider les médecins à combattre le cancer et d'autres maladies de l'intérieur même du corps humain.

Le procédé a déjà montré son efficacité dans un tube à essai. Le chercheur Ehud Shapiro soutient que l'ordinateur plongé dans un tube contenant de l'eau pure a la capacité de détecter les marqueurs chimiques précoces de certains cancers, comme ceux de la prostate et du poumon. Selon lui, les choses auraient été plus compliquées si l'ordinateur avait été plongé dans une solution contenant d'autres molécules, à l'image du corps humain par exemple.

L'ordinateur en question est un appareil à échelle moléculaire composé d'un mélange d'ADN de synthèse et d'enzymes.

Ainsi, la prochaine étape consiste à emballer l'ordinateur de manière à ce qu'il fonctionne à l'intérieur du mélange chimique complexe de l'organisme.

Les ordinateurs moléculaires n'existent que depuis une dizaine d'années.
Au lieu d'utiliser des puces ou des microprocesseurs, ils se servent de la capacité d'entreposage de l'information que possède l'ADN. Les enzymes lisent les séquences chimiques sur l'ADN de manière à ce que l'ordinateur améliore ses calculs.
 D'autres articles archivés 
< Précédent| |Suivant >