humanoides.free.fr
humanoides.free.fr
L'analogie en l'homme et la machine pensante
Sun 18/04/2004
(Source : www.wanadoo.fr)

L'intelligence est-elle héréditaire ?

On peut naître avec une cuillère en argent dans la bouche, mais quid de la matière grise ? Faut-il remercier ses parents quand on est un génie ou leur en vouloir d'être un peu trop simple d'esprit ?

Et si Einstein avait eu des enfants, seraient-ils devenus d'authentiques génies à l'image de papa ? Inversement, le fils ou la fille de l'idiot du village est-il condamné à reproduire la bêtise de son géniteur ? Si l'intelligence est héréditaire cela souligne l'importance de préserver son capital génétique. Un sujet crucial qui est la raison de l'affrontement entre ceux qui répondent "oui" et ceux qui refusent d'accepter que l'intelligence puisse être transmise par la filiation.

Mathématique, logique, spatiale ou verbale, l'intelligence est cette faculté de s'adapter et de trouver des solutions à des problèmes. Ainsi, des travaux effectués sur des rats ont permis de prouver que les rongeurs transmettaient génétiquement certaines aptitudes. Chez l'homme, les recherches de l'Anglais Cyril Lodovic Burt apportent un début de réponse. Le célèbre psychopédagogue a mesuré le niveau de corrélation statistique entre l'intelligence des parents et celle de leurs enfants.
Il en est arrivé à la conclusion que les enfants de parents intelligents ont plus de chances d'être intelligents que les enfants de parents moins intelligents.


Le tabou reste énorme

En écho au point de vue de Burt, il y a le concept de reproduction sociale cher à Pierre Bourdieu. Aux yeux du sociologue, c'est en fait l'éducation qui joue un rôle central et non pas la transmission génétique. Autrement dit, un fils d'inculte adopté par des parents intelligents a toute chance de le devenir lui-même. On sait pourtant qu'il demeure un très fort taux de corrélation entre les intelligences de jumeaux élevés dans des milieux et des familles différentes.
L'hérédité semble donc jouer un rôle important à défaut d'être essentiel.

A la question de savoir si l'intelligence est héréditaire, la réponse la plus fiable privilégie l'interaction éducation-hérédité. C'est l'éducation qui permet de favoriser l'expansion du potentiel d'intelligence car elle va façonner la personnalité de l'individu. Et celle-ci compte pour beaucoup dans le développement de la matière grise.
Le poids des tabous sur le sujet reste énorme car se prononcer sur la dimension acquise ou innée de l'intelligence revient souvent à une prise de position politique. Pendant ce temps, c'est la recherche sur la transmission héréditaire qui tourne au ralenti, victime de la chape de plomb bien-pensante qui pèse sur la question.
 D'autres articles archivés 
< Précédent| |Suivant >