Sois le changement que tu veux voir dans le monde

Quelques citations que j'aime


 

Citations

Les citations

Textes méditatifs

Les Superlatifs de la Vie !
Un homme se blesse
Les oiseaux blancs et les oiseaux noirs
tarzan et ses lianes
Bienveillance du bouddha
Il faut décider d'être heureux pour le devenir !
qu'est ce que je sais...
Le bonheur 
La vague à l'âme
La mesure de l'homme
Ode à la vie
L'amour 
Les effets de la musique sur nos corps

Liens

 

Citations...

Une image vaut mille mots.




"Pour aimer, il faut donner, il faut se donner, et ne rien attendre en échange"

Raël

Fais attention à tes pensées, car elles deviendront tes paroles.
Fais attention à tes paroles, car elles deviendront tes actes.
Fais attention à tes actes, car ils deviendront tes habitudes.
Fais attention à tes habitudes, car elles deviendront ton caractère.
Fais attention à ton caractère, car il est ton destin…

(talmud)

 

"La vraie question n'est pas de savoir si la vie existe après la mort. La vraie question est de savoir si vous êtes en vie avant la mort."

Osho


 

Le destin existe t'il ?

En réalité, non et c'est l'excuse de ceux qui ne veulent pas être responsable de leur vie


"Ne critiquez pas le monde, améliorez-le. Comment ? En vous améliorant vous-même à chaque instant."

Sri Chinmoy


Je me sens dans le raffinement quand je me sens être le majordome de ma conscience.
Le Larousse définit "le majordome" comme chef de la maison, maître d'hôtel d'une grande maison.
Et une amie dont c'est la profession me parle de son métier comme
d'une vocation dans le raffinement et le désir permanent de vouloir faire plaisir.
Le plus grand plaisir que je peux m'octroyer est de satisfaire ma conscience. 
Plus je la satisfais, plus je suis heureuse en grandissant et aidant ainsi les autres à faire de même.
Plus j'agis dans la délicatesse envers moi-même et les autres, plus je me remplis d'amour et le propage autour de moi. Et en recherchant en permanence la beauté et l'harmonie dans mes pensées, paroles et actions, je développe ainsi mon raffinement. Ma vocation....c'est bien d'être le majordome de ma conscience.  ;-))

Fany

Celui qui sait qu'il sait, écoute-le.
Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque le.
Celui qui ne sais pas qu'il sait, éveille le.
Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis le.

Proverbe chinois




Un jour

Un jour,
quand nous aurons maîtrisé les vents,
les vagues, les marées et la pesanteur,
nous exploiterons l'énergie de l'amour.

Alors, pour la seconde fois
dans l'histoire du monde,
l'homme aura
découvert le feu.

Pierre Teilhard de Chardin

« Je ne crois pas qu'il puisse
y avoir sur terre
une seule religion.
Mais si un homme atteint
le cœur de sa propre religion,
il atteint aussi le cœur
des autres religions
. »

GANDHI

Le bonheur n'est pas une récompense mais une conséquence.
La souffrance n'est pas une punition mais un résultat."

Robert Ingersoll

"La paix vient du dedans. Ne la cherchez pas au dehors."
Bouddha

"Le destin ne relève pas du hasard, mais d'un choix...
On ne le subit pas, on le poursuit."

William Jennings Bryan

La vie nous parle à travers ce vers quoi nous portons notre attention...

    Ralph Waldo Emerson a dit:
   "Un homme devient ce à quoi il pense tout au long de la journée".

Marc-Aurèle l'a dit autrement:
   "La vie d'un homme est ce que ses pensées en font".

Dans la Bible nous trouvons:
   "La pensée de l'homme est exprimée dans ses actions"
   (Proverbes 23:7; Matthieu 12:34).

Vis comme si tu devais mourir demain.
Apprends comme si tu devais vivre toujours.

Gandhi

La seule révolution possible
c'est d'essayer de s'améliorer soi-même
en espérant que les autres fassent la même démarche;
le monde ira mieux alors;
crois moi c'est le seul chemin.

George Brassens

« Avant de juger une personne,
marche pendant trois lunes dans ses mocassins. »

Proverbe indien

« Pour juger quelqu'un, il faut le comprendre. Et lorsque vous l'avez compris, vous n'avez plus le droit de le juger ! »

Charles Lassaux 

"Le véritable bonheur réside dans la conscience : nous ne pouvons pas “posséder” le bonheur, pas plus que nous ne pouvons “apprendre” le bonheur (très à la mode en ce moment), nous ne pouvons que “être” heureux et c’est cet acte d’ “être”qui nous rend véritablement heureux, il est source de notre beauté intérieure. “Posséder” la beauté extérieure, c’est merveilleux, mais tôt ou tard nous vieillissons et nous la perdons, tandis que la beauté intérieure d’être grandit avec le temps et va de paire avec la conscience."

-Raël, le 13 décembre 1998

 « Si un problème peut être résolu,
ce n'est pas la peine d'être malheureux.
Si un problème ne peut pas être résolu,
être malheureux n'y changera rien. »

Proverbe tibétain

Si nous avons chacun un objet et que nous les échangeons, nous avons chacun un objet.
Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

sagesse chinoise.

En faisant scintiller notre lumière,

nous offrons aux autres la possibilité d'en faire autant

Nelson Mandela

Je m'intéresse à l'avenir parce que c'est là que je vais passer le reste de ma vie

Charles F. Kettering

« Vous êtes responsable de votre bonheur.
Vous seul et personne d'autre.
Comment ce qui vient de l'extérieur pourrait-il vous affecter ?
Cela ne vous concerne pas. »

Svâmi Prajnânpad

La joie n'est pas dans les choses elle est en nous.

Richard Wagner

"Au soir de cette vie ,nous serons jugés sur l'amour"

Saint Jean de la Croix


"Commence par faire le nécessaire, 
puis fais ce qu'il est possible de faire 
et tu réaliseras l'impossible sans t'en apercevoir."

Saint François d'Assise

« Ce n'est pas parce que les choses nous semblent inaccessibles, que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles nous semblent inaccessibles. »

Sénèque

"Exige beaucoup de toi-même et attends peu des autres.
Ainsi beaucoup d'ennuis te seront épargnés."

Confucius 

" Punir l'échec est le meilleur moyen pour que personne n'ose. "

Jack Welch

"Qui s'embarrasse à regretter le passé perd le présent et risque l'avenir."

Quevedo.

Si un aveugle guide un aveugle, tous les deux tomberont dans un trou

" connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers et ses dieux ''. 

Platon.

Quand quelqu’un se fait exploser avec une bombe, c’est qu’il ne lui reste plus rien. On qualifie de terrorisme ces actes. Le terrorisme c’est de les avoir amenés la.

Raël

Dieu a créé les hommes libres, donc libres même de faire le mal...
c'est donc pour cela qu'il n'intervient pas pour "faire la police", 
car alors nous ne serions plus libres !

rien ne se crée, rien ne se perd dans l'univers, tout n'est que transformation

La peur as tu ?
La peur est le chemin du coté obscur,
la peur mène a la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance.


Les hommes élèvent trop de murs et ne construisent pas assez de ponts.

Isaac Newton

ne te moque pas de la masturbation ! C'est faire l'amour avec quelqu'un qu'on aime...

Woody Allen

"La plus grande faiblesse de la pensée contemporaine me paraît résider dans la surestimation extravagante du connu par rapport à ce qui reste à connaître".

< André Breton >

S'il y a de la lumière dans l'âme,
Il y aura de la beauté dans la personne.
S'il y a de la beauté dans la personne,
Il y aura de l'harmonie dans la maison.
S'il y a de l'harmonie dans la maison,
Il y aura de l'ordre dans la nation.
S'il y a de l'ordre dans la nation,
Il y aura de la Paix dans le monde."

Proverbe Chinois

« L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ;
seule la lumière le peut.

La haine ne peut pas chasser la haine ;
seul l’amour le peut. »

Martin Luther King


J’ai envie de vivre, d’être libre, de m’enthousiasmer à chaque instant de ma vie. J’ai envie de me libérer des boulets de l’éducation que l’on a accrochés à ma vie, depuis ma naissance. Je ne veux plus être dans un système où l’homme exploite l’homme. Enfant, je rêvais de changer le monde mais le monde ne doit pas me changer…

Raël

Devenir un être éveillé ne veut pas dire devenir parfait…
La différence entre l’être ordinaire et un bouddha,
c’est que le bouddha se sert de ses épreuves pour grandir,
alors que l’être ordinaire les refuse en se justifiant ou en rejetant la responsabilité sur les autres… Il se détruit ainsi.

extrait de "Raël, le Maitraya" Raël

 

 

 



Les Superlatifs de la Vie !


Le Plus Grand Handicap: La Peur

Le Plus Beau Jour: Aujourd'hui

La Chose La Plus Facile: Se Tromper

La Plus Grande Erreur: Abandonner

Le Plus Grand Défaut: L'Égoïsme

La Pire Banqueroute: Le Découragement

Les Meilleurs Professeurs: Les Enfants

Le Plus Grand Besoin: Le Bon Sens

Le Plus Bas Sentiment: La Jalousie

Le Plus Beau Présent: Le Pardon

La Plus Belle Connaissance: Toi-Même

La Plus Belle Chose Au Monde: L'Amour


Le Plus Beau Cadeau Pour Un Enfant: Un Modèle



 

 

 

Un homme tomba dans un trou et se fit très mal

Un Cartésien se pencha et lui dit :
« Vous n'êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou ».

Un spiritualiste le vit et dit :
« Vous avez dû commettre quelque péché».

Un bouddhiste le vit et dit :
« C'est votre karma, je compatis».

Un scientifique calcula la profondeur du trou.

Un journaliste l'interviewa sur ses douleurs.

Un yogi lui dit :
« Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur ».

Un médecin lui lança deux comprimés d'aspirine.

Une infirmière s'assit sur le bord et pleura avec lui.

Un thérapeute l'incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.

Une pratiquante de la pensée positive l'exhorta :
« Quand on veut, on peut ! »

Un optimiste lui dit :
« Vous avez de la chance : vous auriez pu vous casser une jambe ».

Un pessimiste ajouta : « Et ça risque d'empirer ».

Puis un enfant passa
et lui tendit la main...

les oiseaux blancs et les oiseaux noirs

Les hommes sont, les uns par rapport aux autres, comparables à des murs situés face à face.

  Chaque mur est percé d'une multitude de petits trous où se nichent des oiseaux blancs et des oiseaux noirs.

  Les oiseaux noirs ce sont les pensées et les paroles négatives.

  Les oiseaux blancs ce sont les pensées et les paroles positives.

  Les oiseaux blancs, en raison de leur forme, ne peuvent entrer que dans les trous d'oiseaux blancs. Les oiseaux noirs, eux, ne peuvent nicher que dans des trous d'oiseaux noirs.

  Maintenant, imaginons deux hommes qui se croient ennemis l'un de l'autre. Appelons-les Youssouf et Moïse.

  Un jour, Moïse, persuadé que Youssouf lui veut du mal, se sent rempli de colère à son égard et lui envoie une très mauvaise pensée.

  Ce faisant, il lâche un oiseau noir et, du même coup, libère un trou correspondant. Son oiseau noir s'envole vers Youssouf et cherche, pour y nicher, un trou vide adapté à sa forme.

  Si, de son côté, Youssouf n'a pas envoyé d'oiseau noir vers Moïse, c'est-à-dire s'il n'a émis aucune mauvaise pensée, aucun de ses trous noirs ne sera vide.

  Ne trouvant pas où se loger, l'oiseau noir de Moïse sera obligé de revenir vers son nid d'origine, ramenant avec lui le mal dont il était chargé, mal qui finira par ronger et détruire Moïse lui-même.

  Mais imaginons que Youssouf a lui aussi émis une mauvaise pensée.

  Ce faisant, il a libéré un trou où l'oiseau noir de Moïse pourra entrer afin d'y déposer une partie du mal et y accomplir sa mission de destruction.

  Pendant ce temps l'oiseau noir de Youssouf volera vers Moïse et viendra loger dans le trou libéré par l'oiseau noir de ce dernier.

  Ainsi les deux oiseaux noirs auront atteint leur but et travailleront à détruire l'homme auquel ils étaient destinés.

  Mais une fois leur tâche accomplie, ils reviendront chacun à leur nid d'origine, car il est dit: « Toute chose retourne à sa source ».

  Le mal dont ils étaient chargés n'étant pas épuisé, ce mal se retournera contre leurs auteurs et achèvera de les détruire.

  L'auteur d'une pensée négative, d'un mauvais souhait ou d'une malédiction, est donc atteint à la fois par l'oiseau noir de son ennemi et par son propre oiseau noir lorsque celui-ci revient vers lui.

  La même chose se produit avec les oiseaux blancs.

  Si nous n'émettons que des pensées positives envers notre ennemi alors que celui-ci ne nous adresse que des pensées négatives, ses oiseaux noirs ne trouveront pas de place où se loger chez nous et retourneront à leur expéditeur.

  Quant aux oiseaux blanc porteurs de bonnes pensées que nous lui avons envoyées, s'ils ne trouvent aucune place libre chez lui, ils nous reviendront chargés de toute l'énergie bénéfique dont ils étaient porteurs.

  Ainsi, si nous émettons uniquement des pensées positives, aucun mal, aucune malédiction ne pourront jamais nous atteindre dans notre être.

  C'est pourquoi il faut toujours bénir et ses amis et ses ennemis.

  Non seulement la bénédiction va vers son objectif pour y accomplir sa mission d'apaisement, mais encore elle revient vers nous un jour ou l'autre, avec tout le bien dont elle était chargée.

 (auteur inconnu)
 

Tarzan et ses lianes

... chaque nouveau stimulus affecte nos sens et menace notre statu-quo - mais dans les systèmes vivants, statu-quo est synonyme de stagnation et de mort - les nouvelles informations menacent notre concept précédent de la réalité car elles la forcent à se réévaluer. 
Ceci est la base de l'apprentissage. 
Pour obtenir une meilleure compréhension, nous ne devons pas être effrayés d'abandonner l'ancienne. 
C'est juste comme Tarzan sautant de liane en liane. 
Si nous avons peur de perdre notre vieille liane, nous ne pouvons pas attraper la nouvelle pour avancer. 
L'humanité est comme étouffée par un serpent qui doucement lâche sa prise.
Une nouvelle philosophie apparaît qui est pareille à de nouvelles lianes qui peuvent nous mener à une magnifique clairière dans la jungle, mais l'humanité a peur d'abandonner sa vieille liane effilochée avant d'en attraper une autre. ...

Par Marcus 1992 - Psycho-neuro-immunologiste - Guide Evêque Raëlien

Bienveillance

Que tous les êtres soient remplis de joie et de paix.

Que tous les êtres, partout,
Les forts et les faibles,
Les illustres et les insignifiants,
Les misérables et les puissants,
Les grands et les petits,
Les subtils et les grossiers ;

Que tous les êtres, partout,
En vue ou dans l'ombre,
A proximité ou à mille lieues,
Etant ou dans l'attente d'être :
Que tous soient remplis d'une joie durable.

Qu'aucun être n'en trompe un autre,
Qu'aucun être nulle part n'en méprise un autre,
Qu'aucun être sous l'emprise de la colère ou du ressentiment
Ne souhaite jamais le malheur d'un autre.

Tout comme la mère fait de sa vie un rempart
pour protéger de la souffrance son enfant, son unique enfant,
Laisse grandir en toi
Un amour sans bornes de toutes les créatures.

Laisse ton amour couler et sillonner l'Univers,
Dans toute sa hauteur, sa profondeur et sa grandeur,
Un amour sans limites, sans haine et sans hostilité.

Puis, debout ou en mouvement,
Assis ou couché,
Tant que tu es éveillé,
Lutte pour cela en fixant ton esprit sur un point ;
Ta vie t'apportera le paradis sur terre.

Bouddha, Nipatta Sutra


Il faut décider d'être heureux pour le devenir !

Il faut décider d'être heureux pour le devenir !

Le bonheur n'arrive pas par hasard. Pas plus que le malheur d'ailleurs.

Devenir heureux est avant tout un choix, une décision qui nous appartient à chacun, individuellement. Si on veut être heureux, il faut d'abord le décider.

Oui, vraiment.

Il faut le vouloir plus que tout autre chose et ne jamais douter qu'on

puisse y parvenir. Mais désirer être heureux ne veut pas dire souhaiter le bonheur et simplement l'attendre. Non, devenir heureux implique une attitude volontaire. C'est intentionnellement que l'on devient heureux. Il ne faut pas attendre que des événements provoquent notre bonheur, car dans ce cas il y en aura d'autres qui inévitablement occasionneront notre malheur.

Si vous acceptez que votre bien-être dépend de certaines circonstances, alors vous ne serez jamais heureux. Vous alternerez les moments de joie et de souffrance, sans jamais parvenir au bonheur.

Bien sûr, chacun peut trouver mille bonnes raisons d'être malheureux, mais nous avons tous aussi, au moins une bonne raison d'être heureux. Et c'est celle-ci qui doit prévaloir dans notre vie. En fait, nous nous focalisons toujours sur ce qui nous semble ne pas bien fonctionner. C'est tout le contraire qu'il faut faire.

Chaque jour, chaque heure, chaque minute de notre existence, nous devons nous immerger dans tout ce qui nous rend heureux. Même les plus petites choses, surtout les plus petites choses, car c'est en elles que réside le bonheur.

En fait, nous n'avons pas conscience du plus important, à savoir que nous sommes maître de la signification que nous accordons à chaque situation. La réalité première est que ce que nous appelons un problème ressort uniquement de notre façon de voir les choses.

Il n'existe pas de “ problème ” en tant que tel, mais seulement des situations. Et c'est chacun d'entre nous qui leur attribuons une signification. Une épreuve particulièrement difficile à surmonter sera envisagée par certains comme un défi à relever pour se grandir, et par d'autres comme un problème sans aucun avantage à en tirer.

Le même événement est donc considéré comme une opportunité pour certains et comme un problème pour d'autres. Mais en réalité ce n'est ni l'un ni l'autre. Cela demeure une simple situation, et c'est à chacun de décider ce qu'il en fera. Une chance à saisir ou un tourment à subir.

Si vous décidez dès à présent de relever tous les défis qui jalonnent votre vie en mettant à profit les expériences enrichissantes que vous pouvez en tirer, alors vous êtes déjà un homme ou une femme heureux (se).

Sinon vous ne le serez jamais. C'est à chacun de choisir.

 

Amédée

Bienvenue sur le chemin de la Conscience 


Qu'est ce que je sais ???

Lorsque j'étais enfant, il y avait parmi mes camarades de classe un certain Christophe dont on se moquait pour ses résultats scolaires déplorables.

   Les professeurs n'étaient pas plus indulgents avec lui:
ils le punissaient sans cesse pour ses mauvaises notes.

   Christophe se butait et ne voulait rien apprendre.

   Jusqu'au jour où la rentrée des classes nous a amené un nouveau maître, plus vieux et plus sage.

   Ce dernier a commencé le cours de manière inhabituelle:
il nous a demandés de réfléchir à ce que nous connaissions le mieux. 

   Étonnés et gênés, nous avons tout de même pris nos feuilles.
Nous avons noté consciencieusement ce que nous avions appris jusqu'alors : des calculs, des règles de grammaire, des formules...

   Christophe a été le premier à rendre sa copie, ce qui nous a bien fait rire.

   Le maître les a ensuite examinées une par une.

   Nous nous tenions silencieux.

   Au bout de quelques minutes, il s'est éclairci la gorge, a souri et s'est exclamé:

   "Mes pauvres enfants, vous connaissez vraiment peu de choses à fond."
  
   Et il a ajouté : "Excepté Christophe".

   Un murmure sourd a parcouru la classe. Nous ne savions pas si nous devions rire ou avoir honte.

   Christophe fut le premier surpris.

   Puis le maître s'assit sur le bord du bureau.
Toujours très calme, il nous donna notre première leçon.
Je ne l'ai jamais oubliée.

"Voici ce qu'a écrit votre camarade et c'est la chose la plus intelligente que j'ai lue:

   "Je sais que je ne sais rien ".

   Ca vous semble dérisoire ? Pourtant vous devriez réfléchir
à cette petite phrase anodine. Savoir qu'on est ignorant est
la connaissance la plus importante de toute, mes enfants.

   A lui seul, cet aveu montre que votre camarade est loin d'être
un cancre :

   savoir qu'on ne sait rien, c'est tout le contraire de la bêtise
car au moins, on sait quelque chose, c'est qu'on ne sait rien.

   Tandis que la bêtise c'est croire qu'on sait alors qu'on ne sait
pas, c'est ignorer qu'on ignore."


Le bonheur

Le bonheur " est " et c'est immédiat !
On ne peut pas " être mal " car si on " est " on " est bien ".
Celui qui " est mal ", " n'est pas ".
L'état normal " d'être " est " d'être bien ".

Le code génétique est prévu pour être heureux, être dans le bonheur. Il y a une hormone écrite dans notre code génétique pour nous amener à être heureux.
Nous avons été conçu pour être heureux.

Il faut se sentir anormal quand ont est malheureux.

Optez pour la voie du milieu, un bonheur calme et paisible. Évitez les bonheurs excessifs. Si un bonheur fabuleux vous amenait à vivre une baisse, n'allez pas chercher ce bonheur. N'allez pas vous faire du bien pour vous faire du mal après.

Le bonheur n'est pas à l'extérieur. Si vous " êtes ", vous " êtes bien " quoi qu'il arrive autour de vous. Si on est conscient on garde le bonheur " d'être " tout le temps. Le vrai sens de la vie c'est d'être heureux. On ne peut pas être complètement heureux sans la conscience. La conscience permet " d'être ". 
Il faut que le bonheur vienne à 100% de vous, de l'intérieur.

Comment faire pour stimulez votre bonheur ?

SOURIEZ !

Un sourire à un effet extraordinaire. C'est un moyen immédiat d'agir sur nos neurones.
C'est être masochiste que de ne pas sourire, parce que c'est un moyen simple et naturel qui procure un réarrangement neuronal qui sécrète des hormones qui est mesurables dans le sang.

CA MARCHE !

Souriez-vous pour être heureux parce que vous voulez être heureux !!

Raël

 

Ce qui est important

« Je me sens triste ! » dit une vague de l'océan en constatant que les autres vagues étaient plus grandes qu'elle. « Les vagues sont si grandes, si vigoureuses, et moi je suis si petite, si chétive. »

Une autre vague lui répondit : « Ne sois pas triste. Ton chagrin n'existe que parce que tu t'attaches à l'apparent, tu ne conçois pas ta véritable nature. »

« Ne suis-je donc pas une vague ? »

« La vague n'est qu'une manifestation transitoire de ta nature. En vérité tu es l'eau. »

« L'eau ? »

« Oui. Si tu comprends clairement que ta nature est l'eau, tu n'accorderas plus d'importance à ta forme de vague et ton chagrin disparaîtra. »

Avoir à l'esprit que l'humanité fait partie d'un ensemble est important. Car l'être humain se considère souvent comme le centre des choses en s'arrogeant des droits particuliers qui n'ont pas de raison d'être. Ainsi il ne voit que chez son prochain ce qu'il n'a pas, sans voir ce qu'il a déjà, et se cause les plus inutiles soucis.

Zen

 

La mesure de l'homme

Ce n'est pas celui qui critique qui est important, ni celui qui montre du doigt comment l'homme fort trébuche ou comment l'homme d'action aurait pu faire mieux.

L'hommage est dû à celui ou à celle qui se bat dans l'arène, dont le visage est couvert de poussière et de sueur, qui va de l'avant vaillamment, qui commet des erreurs et en commettra encore, car il n'y a pas d'efforts humains sans erreurs et imperfections. C'est à lui ou à elle qu'appartient l'hommage, à celui ou à celle dont l'enthousiasme et la dévotion sont grands, à celui ou à celle qui se consume pour une cause importante, à celui ou à celle qui, au mieux, connaîtra le triomphe du succès, et au pis, s'il échoue, saura qu'il a échoué alors qu'il risquait courageusement.

C'est pourquoi la place de cet homme ou de cette femme ne sera jamais avec ces âmes tièdes et timides qui ne connaissent ni la victoire ni la défaite.

Mahatma K. Gandhi

Ode à la vie

La vie est une chance, saisis-la
La vie est beauté, admire-la
La vie est habitude, savoure-la
La vie est un rêve, fais-en une réalité
La vie est un défi, fais-lui face
La vie est un devoir, accomplis-le
La vie est un jeu, joue-le
la vie est précieuse, prends-en soin
La vie est une richesse, conserve-la
La vie est amour, jouis-en
La vie est un mystère, perce-le
La vie est promesse, remplis-la
La vie est tristesse, surmonte-la
La vie est un hymne, chante-le
La vie est un combat, accepte-le
La vie est une tragédie, prend-la à bras le corps
La vie est une aventure, ose-la
La vie est bonheur, mérite-le
La vie est la vie, défends-la.

Mère Térésa

L'amour

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : 
le Bonheur, la Tristesse, l'Avarice, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris. 

Un jour on annonça aux sentiments que l’île allait couler. 
Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. 
L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. 

Quand l’île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide. 

La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. 
L'Amour lui dit : "Richesse, peux-tu m'emmener ?" 
"Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi." 

L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau : 
"Orgueil, aide moi je t'en prie !" 
"Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau" 

La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda : 
"Tristesse, laisse moi venir avec toi !" 
"Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule !" 

Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler ! 

Soudain, une voix dit : 
"Viens Amour, je te prends avec moi !" C'était un vieillard qui avait parlé. 
L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard. 

Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla. 
L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir : 
"Qui m'a aidé ?" 
"C'était le Temps" répondit le Savoir. 
"Le Temps ?" s'interrogea l'Amour. "Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?" 
Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : 
"C'est parce que Seul le temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie."



www.rael.org ma source d'inspiration, ma dévotion, mon enthousiasme
www.raelsearch.com/fr Phrase du jour par le maitreya Raël
 
 
site que je te conseille d'aller voir
club-positif
relaxation-alpha sur club-positif
La Révolution du sourire juste

Donnez-vous un petit coup de positif!
Présentation positiveur - Club-Positif
 www.psychologies.com
 

Quand est il au niveau de la science ?
Des scientifiques prouvent que la méditation participe au ralentissement du vieillissement de vos cellules 21 nov 2014
VIDEO. Christophe André livre les clés de la méditation en pleine conscience Sciences et Avenir, 27 juin 2013



Je vous invite à faire 1 minute de méditation pour la paix dans le monde



La méditation de groupe peut-elle apporter la paix mondiale ? - John Hagelin.